Comprendre les bases du RGIE Belge en 4 points clés

rgie belgique normes

Help ! C’est quoi le RGIE ? Ah, si vous vous posez cette question, c’est parce que vous vous penchez sur l’électricité d’un logement, pas vrai ? Vous achetez un bien immobilier ou vendez votre logement ? Ou encore vous songez à une rénovation ou extension de votre maison en Belgique et on vous parle de RGIE. Alors qu’est-ce que le RGIE, quelles sont les normes en électricité en Belgique, comment faire en sorte que son logement soit conforme RGIE ? C’est ce que nous vous dévoilons dans cet article spécial RGIE. Allons-y !

Qu’est-ce que le RGIE ? Définition

RGIE signifie Règlement Général des Installations Electriques (= RGIE). C’est un règlement Belge qui impose depuis 1981 des normes en ce qui concerne la sécurité électrique des installations. Cela concerne aussi bien les logements des particuliers que des locaux professionnels.

Le RGIE est soumis à de régulières mises à jours, la dernière ayant eu une prise d’effet en juin 2020.

A quoi sert le RGIE en Belgique ?

Quel est le but de la réglementation RGIE finalement ? C’est simple : l’objectif est de prévenir toute défaillance, tout incident lié à l’électricité. Il s’agit de protéger les humains de risques d’électrocution entre autre… Car même si l’électricité est présente au quotidien dans votre vie, cela reste une énergie puissante et parfois dangereuse.

L’énergie de l’électricité est mesurée en volt, en ampère et… Et des mauvais raccords, des mauvaises connexions peuvent être catastrophiques. Les normes électriques en Belgique sont crées pour protéger les habitations et les habitants.

La vétusté de certaines installations vient mettre en danger la vie des habitants, tout simplement.

C’est quoi le certificat de conformité de mise aux normes ?

Savez-vous comment contrôle-t-on si un logement est conforme RGIE ?

Grâce à un diagnostic électrique. Celui-ci identifie le type d’installation électrique en place et vérifie les matériaux utilisés, les circuits, le raccordement, le tableau électrique etc…

Lorsque l’installation est conforme RGIE, alors un certificat de conformité est délivré par un organisme indépendant. Ce certificat est valable 25 ans et assure le fait que l’installation électrique d’un bien immobilier est correcte.

Quels sont les points indispensables pour être conforme au RGIE ?

En soi, le RGIE reprend de grands principes clés pour vous assurer une sécurité optimale. Ces grands principes, les voici :

  1. les normes électriques sur les circuits d’éclairage
  2. les circuits de prise de courant
  3. l’interrupteur différentiel
  4. l’électricité et les pièces d’eau

Voyons ceci plus en détail…

RGIE et éclairage

Il s’agit ici de respecter quelques aspects techniques, comme l’utilisation de fils de 1,5mm2, la protection par un disjoncteur de 16 ampères (maximum)…

De plus, vous avez l’obligation de posséder 2 circuits distincts : 1 pour l’éclairage et un autre de circuit prise.

Prise de courant

Avec le RGIE, 2 types d’installation de prises de courant sont possibles : le circuit classique ou le spécialisé.

Le circuit classique est le plus connu, avec 8 points par circuit maximum (chaque point peut correspondre à une double ou triple prise).

Pourquoi est-il si connu ? Parce qu’il s’agit du circuit de prise qui permet de brancher vos éléments du quotidien comme les éclairages, les chargeurs d’informatiques, la TV etc… Le circuit est câblé par des fils de 2,5mm2.

Le circuit spécialisé abrite de son côté le raccordement au gros électroménager comme : le four, le lave-vaisselle, un chauffage central etc…

L’interrupteur différentiel

L’interrupteur différentiel via une mise à la terre permet de vous protéger des risques d’électrocution. Comment ?  En reliant toutes les canalisations métalliques au sectionneur de terre principale.

L’électricité dans la salle de bain

Pour les pièces d’eau, le RGIE Belge impose un interrupteur différentiel supplémentaire dans le tableau électrique de 30mA.

4 volumes (de 0 à 4) sont identifiés pour vous permettre de comprendre les espaces autour d’une baignoire, d’une douche ou d’un point d’eau. Le risque d’électrocution est très élevé dans une pièce d’eau, voilà pourquoi des distances sont à respecter avant de placer un raccordement électrique dans une salle de bain. Pour comprendre en détail cela, rdv ici.

RGIE : matériel électrique utilisé

Enfin, certains basiques sont nécessaires pour monter une installation électrique conforme RGIE. Par exemple, vous devez utiliser :

  • des fils en cuivre rigides isolés, respectant le code couleur classique de l’électricité
  • des gaines (avec ou sans tire-fils)
  • une boîte d’encastrement normée, tout comme les boîtes de dérivation
  • des bornes de raccordement spécifiques

Vous l’aurez compris, le RGIE sert de garde-fou pour sécuriser toutes les installations électriques. Ainsi, vous évitez des électrocutions éventuelles, des surchauffes et même des départs d’incendie. Il est essentiel de veiller à la conformité RGIE de votre installation électrique.

Si vous êtes à Bruxelles ou en région Bruxelloise, contactez-nous pour un diagnosic RGIE. Nous vérifions tous les points indiqués dans le RGIE, nos électriciens professionnels repèrent les éléments vétustes ou dangereux. Puis, nous procédons aux modifications de conformité avec votre accord.

Pour nous appeler rien de plus simple : 0472.45.26.47 ou remplissez ce formulaire afin de vous expliquer votre situation. Nous nous déplaçons pour tout dépannage électrique urgent ou sur RDV selon vos besoins.

A vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour un dépannage électrique urgent sur les communes de Bruxelles, appelez-nous
. Nous nous déplaçons à Bruxelles, Uccle, Saint-Gilles, Anderlecht, Woluwe-Saint-Pierre, Auderghem etc…

PARTAGER

ARTICLES RECENTS

NOS SERVICES

Demande d'intervention

☎︎  0472 45 26 47

  • 0472 45 26 47
  • ivabxl@gmail.com
  • Lun - ven : 8h - 19h Sam : 8h - 12h30